Règles

Pourquoi 14 clubs dans le sac ?

14 août 2022
GOLF CLUBS 14 Sam Greenwood/Getty Images/AFP

Parmi les nombreuses règles qui régissent le jeu de golf, il y en a une très simple. La règle 4.1b stipule que le joueur ne doit pas avoir plus de 14 clubs dans son sac. De quand date cette obligation et pourquoi a-t-elle été instituée ?

 

Fin 2021, un vieux cador du circuit s’alarme sur l’évolution du jeu. L’Espagnol Miguel Angel Jimenez, qui fait aujourd’hui les beaux jours du Champions Tour à 58 ans, n’aime pas la robotisation de ses jeunes collègues. En clair il n’y a plus de manieurs de balles capables de soulever les foules en jouant des coups improbables.

 

Jimenez souhaite une limitation à 10 clubs

Pour « El Mecanico » (rien à avoir avec son swing) une solution existe : réduire à 10 le nombre de clubs autorisés contre 14. Le joueur serait ainsi amené à réfléchir et à jouer le coup différemment. Pas sûr que les équipementiers soient d’accord… En tout cas, l’USGA et le R&A, qui régissent les lois du jeu, n’ont pas réagi. Il est difficile de changer, même une règle qui date « seulement » de 84 ans !

 

Que dit exactement la règle ?

La règle 4.1b a pour objet de limiter à 14 le nombre de clubs dans son sac, putter compris. Le joueur peut en avoir moins et en rajouter pendant le tour.
Par ailleurs, le joueur ne peut partager un club avec un partenaire ni remplacer un club endommagé sauf s’il n’a pas été à l’origine des dommages.

 

Quelle pénalité encourue ?

L’infraction à la règle 4.1b entraîne une pénalité. Celle-ci dépend du moment où le joueur s’aperçoit de sa faute. Il encourt alors deux coups de pénalité par trou avec un maximum de quatre coups (donc sur deux trous). En match-play, la pénalité est la déduction d’un trou dans le score avec un maximum de deux trous.

 

Jack Nicklaus n’est pas la légende des caddies !

Sensés connaitre les règles, les champions et leurs caddies ont parfois la tête en l’air et l’enfreignent. En 1983, Jack Nicklaus caddeye son fils Gary pour les qualifications à l’US Open. Il s’aperçoit un peu tard qu’il a deux fers 4 dans le sac. Le sien et celui de son fils. Résultat : 4 coups de pénalité… et le fiston éliminé.

 

Woosie perd toutes ses chances à l’Open 2001

Le cas le plus célèbre est celui du Gallois Ian Woosnam à l’Open 2001 au Royal Lytham & St.Anne’s. En tête lors du dernier tour, il frôle le trou-en-un sur le premier trou : birdie. Au départ du trou 2, son caddie, Myles Byrne, tout gêné, le prévient qu’il a deux drivers dans son sac… Ses deux coups de pénalité lui coûteront la victoire. Son caddie ? Viré deux semaines après pour être arrivé en retard à un départ.

 

 

La généralisation des fers en acier 

Pendant des décennies, les golfeurs avaient pour seule arme des clubs en bois sans que leur nombre ne soit limité. Tout commence lorsque que les clubs en acier furent autorisés en 1929. La plupart des champions ont hésité à changer leur équipement. Dans le doute, il n’était pas rare de voir leurs caddies porter un savant mélange de clubs en hickory et en acier voire même deux sacs à la fois !

 

Lawson Little aimait avoir le choix

Parmi les champions les plus emblématiques de cette dérive, l’Américain Lawson Little ne s’inquiétait guère de l’état du dos de son caddie. Le double vainqueur des US et British Amateur 1934 et 1935 avait l’habitude de disposer jusqu’à 31 clubs dont 7 wedges et un club de gaucher ! Or un sondage réalisé lors de l’US Open 1935 montrait que la moyenne des clubs utilisés par les joueurs était de 18. Pour l’anecdote, Francis Ouimet a remporté l’US Open 1913 avec 7 clubs… 

 

 

Le R&A et l’USGA déjà inquiets de l’évolution du jeu

Pour les instances britanniques et américaines, « enough is enough ». Le matériel ayant évolué trop vite à leurs yeux, elles commencent à réfléchir sur la limitation du nombre de clubs. Comme… Jimenez aujourd’hui, le R&A et l’USGA considèrent que le maniement de la balle est en péril et que le golf risque de ne plus être un jeu d’adresse. Autre considération, sociale celle-ci : les riches seraient avantagés par rapport aux classes les plus pauvres pour l’achat de matériel.

 

Une règle instituée en 1938

Ainsi, la règle des 14 clubs est discutée dès 1936. L’USGA officialise sa décision en 1938, suivie un an après par le R&A. Pourquoi 14 alors ? Aucune explication n’est fournie, mais les séries les plus vendues à l’époque étaient souvent composées de 4 bois, 9 fers et un putter.
Une autre théorie est avancée sans preuves et pour cause : il s’agit de l’influence du plus grand champion de l’époque : le retraité Bobby Jones.

 

L’influence de Bobby Jones et Tony Torrance

Lors de la Walker Cup 1936, la légende américaine Bobby Jones est sidérée de voir certains évoluer avec une trentaine de clubs. Il s’en émeut auprès de son ami écossais Tony Torrance, plusieurs fois vainqueur de l’épreuve. En comparant leurs équipements (16 clubs pour Jones et 12 pour Torrance), très influents auprès de leurs instances respectives, ils seraient tombés d’accord sur une moyenne de 14.

 

Toujours est-il que la limitation à 14 clubs n’a pas soulevé un vent de contestation auprès des champions et, a fortiori, des caddies. Même Lawson Little est parvenu à s’en accommoder en remportant l’US Open 1940.

 

©Sam Greenwood/Getty Images/AFP

Dans la même catégorie
italian-italy-italie-golf-shoes-chaussures Photo by STREETER LECKA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Enquête

Pourquoi le golf reste-t-il confidentiel en Italie ?

La magnifique victoire de Guido Migliozzi à l’Open de France, sans compter celle des Azzurri aux derniers Championnats du monde amateur par équipes donnent une […]

Cazoo Open de France, J-1

Le jour où… le retraité Byron Nelson remporta l’Open de France 1955

Vainqueur de 5 Majeurs et auteur d’un exploit inégalé et sans doute inégalable – 18 succès sur le PGA Tour en 1945 – l’Américain Byron […]

open-france-1937 ©Tennis et Golf
Open de France

Le mystère de l’édition 1937 de l’Open de France

Selon la plupart des palmarès à disposition, le golf de Chantilly aurait accueilli 10 éditions de l’Open de France. Or en raison d’une erreur, non […]

Mondiaux amateurs par équipes

Le jour où… la France fut la première fois championne du monde chez les dames !

L’un des plus grands exploits du golf féminin français eut lieu en 1964 lors du premier Championnat du monde amateur par équipes dames qui s’est […]

The Open 2022

Les cendres du champion Peter Thomson dispersées à St-Andrews !

Les dernières volontés du champion australien Peter Thomson, mort il y a 4 ans, ont été enfin accomplies par son fils en marge du 150e […]

La Jeunesse de Tiger Woods

Tiger Woods, 14 ans, swinging in Paris ! (2ème et dernière partie)

La semaine dernière, Golf Planète vous a fait découvrir la première rencontre France-USA qui s’est déroulée à Los Angeles en 1988 et à laquelle ont […]

The Open 2022

Pourquoi fête-t-on la 150e édition de The Open alors qu’il a été créé en 1860 ?

The Open célèbre cette année sa 150e édition. Or le plus ancien Majeur est créé en 1860, il y a 162 ans. Le décalage s’explique […]

La jeunesse de Tiger Woods

Quand Tiger, 12 ans, et ses copains californiens jouaient contre des Français ! (Première partie)

Il y a deux ans, lors de l’été 2020, un déplacement de jeunes golfeurs californiens avait été prévu en France. Annulé pour cause de Covid. […]

Gregory Havret Thomas Levet Photo Warren Little/Getty Images
DP World Tour

Place au Genesis Scottish Open de France !

Depuis son retour au calendrier européen en 1986, l’Open d’Ecosse réussit très bien aux Français. Imaginez : 2 victoires, 7 podiums et 6 top 10 […]

Michelle Wie Photo by Matthew Stockman / Getty Images North America / Getty Images via AFP John deere 2006
PGA Tour, John Deere Classic

Le jour où… Michelle Wie enflamma le public du John Deere Classic

En 2005, Michelle Wie, 15 ans, faisait déjà sa 3e incursion chez les hommes au John Deere Classic. Si elle n’a pas franchi le cut, […]

Travelers Championship

Le fameux 58 record de Jim Furyk a failli ne jamais être homologué !

L’histoire du Travelers Championship est marquée à jamais par l’exploit retentissant de l’Américain Jim Furyk qui, en 2016, fut le premier à atteindre le score […]

louis tellier arnaud massy la boulie
US Open 2022

Louis Tellier, le Français qui termina au pied du podium de l’US Open de 1913

Dans une chronique histoire, Philippe Palli nous avait éclairé sur l’histoire du pro Louis Tellier, le premier français à avoir remporté au début du siècle […]

US Open 2022

L’extraordinaire histoire de Francis Ouimet qui a changé la face du golf américain

L’histoire ce jeune homme inconnu de tous avait, il y a plus d’un siècle et pour la première fois, déchainé les passions. Victorieux à la […]

US Open 2022

Une Américaine ayant découvert le golf à Pau à l’origine du parcours de l’US Open, l’incroyable histoire de l’inauguration du Country Club

Hôte de l’US Open 2022, le Country Club de Brookline est une institution qui a marqué de son empreinte le golf américain. Co-créateur de l’USGA […]

Un vrai cadeau à moins de 20 euros

Fêtes des pères : offrez les Miscellanées du Golf de Georges Jeanneau !

Il est encore temps d’avoir un bonne idée de cadeau pour son papa golfeur. Pour la fête des pères, offrez lui le dernier livre de […]

Digital Jack

Soul Machines créé un avatar numérique de Jack Nicklaus

Dans le cadre du lancement d’une nouvelle division de divertissement numérique, Soul Machines, en partenariat avec les sociétés Nicklaus, a créé un avatar numérique de […]

PGA Championship Southern Hills Country Club Photo by Scott Halleran / Getty Images North America / Getty Images via AFP
PGA Championship

Southern Hills, l’endroit du PGA Championship pas si tranquille…

Le très privé Southern Hills Country Club accueille cette année le 104e PGA Championship non sans une certaine appréhension au regard de son histoire, jalonnée […]

Rich Beem Photo by ROBERTO SCHMIDT / AFP
PGA Championship

Il y a 20 ans, Rich Beem s’imposait devant Tiger Woods…

L’une des plus grandes surprises de l’histoire du PGA Championship demeure la victoire en 2002 de Rich Beem. Ce joueur obscur du PGA Tour va […]

la Chronique de Philippe Palli

Jeannine Gaveau (1903-1950) : la championne française au swing pur

Gaveau ! Janine, Jeanine ou Jeannine ? Dans le registre des naissances, le prénom enregistré est : Jeannine. Alors allons-y avec cette orthographe ! Jeannine Marguerite […]

Bobby Jones AFP PHOTO/JEFF HAYNES
The Masters

Bobby Jones n’a jamais eu l’ambition de créer le Masters !

En prenant possession du terrain à Augusta en 1931, Bobby Jones n’envisageait absolument pas la création d’un tournoi, a fortiori le Masters. Mais les difficultés […]

Club House augusta national Photo by JEFF HAYNES / AFP
Masters

Pourquoi l’Augusta National a failli ne jamais exister ?

L’un des golfs les plus connus au monde n’aurait jamais dû sortir de la terre d’Augusta qui a autrefois servi de pépinière. En effet, un […]

The Masters

Deux ou trois choses à savoir sur Bobby Jones et le Masters

Une chronique de Ivan Morris Bobby Jones n’a jamais révélé exactement pourquoi il s’est retiré de la compétition à l’âge de 28 ans après avoir […]

Légende

Lorena Ochoa entre au très select Hall of Fame de la LPGA

En décidant de changer ses critères d’admissions, la LPGA a annoncé l’intronisation au sein du Hall of Fame de la LPGA la Mexicaine Lorena Ochoa, […]

PGA Tour

Le Valero Texas Open a 100 ans !

Créé en 1922, le Valero Texas Open s’est toujours déroulé dans la même ville de San Antonio. Un siècle de présence qui a occasionné de […]

National Golf Week

Hubert Privé, l’Ukraine et la National Golf Week…

Hubert Privé sera naturellement présent cette semaine à la National Golf Week, lui l’auteur du trophée des Trophées du Golf et l’artiste passionné dont les […]

Tiger Woods Nick O'Hern Photo Scott Halleran / Getty Images North America / Getty Images via AFP
WGC Match Play

L’erreur d’inattention fatale qui coûta à Tiger Woods une seconde défaite face à l’obscur Nick O’Hern

Après 7 titres consécutifs au cours de la saison 2007, Tiger Woods fut stoppé net lors d’un 3e tour homérique perdu contre l’Australien Nick O’Hern […]

Hal Sutton Photo Donald Miralle / Getty Images North America / Getty Images via AFP
PGA Tour

Le jour où… Hal Sutton bat en 2000 l’imbattable Tiger Woods au Players

Tiger Woods aborde en 2000 le Players avec une confiance inébranlable qu’un revenant de 41 ans – Hal Sutton – va ébranler le temps du […]

PGA TOUR

Le jour où… John Daly s’est cru dans « Tin Cup » au Arnold Palmer Invitational

Théâtre du Arnold Palmer Invitational depuis 1974, le parcours du Bay Hill à Orlando accueille un étang qui a valu des moments inoubliables comme le […]