ENTRETIEN

Para-Golf : Vincent Helly, nouveau champion de France, nous parle de golf et d’autisme

2 novembre 2020

Vainqueur du Pas de Calais Handigolf 2020, Vincent HELLY, 25 ans, atteint de troubles autistiques, est le nouveau Champion de France Para-Golf 2020.

Golf Planète a rencontré ce membre du golf de Moliets. Vincent nous en dit  plus sur sa passion du jeu de golf et sur les aspirations pour les autistes dans le monde du golf.

Un entretien passionnant sur les plans humain et sportif qui donnera de l’espoir à beaucoup de monde !

Golf Planète : Comment as-tu découvert le golf ?

Vincent Helly : Dans ma famille, le sport a toujours eu une place importante ; mes parents se sont rencontrés sur un terrain de sport ! J’ai, comme mes 2 frères aînés (non autistes), eu la chance de pratiquer le sport en milieu ordinaire dès l’âge de 5 ans : baby gym, baby basket, ski, tennis, handball.
Dans mon entourage, personne ne jouait au golf. J’ai découvert ce sport en jouant aux jeux vidéos avec mes frères, plus exactement à la Wii Sports à l’âge de 14 ans.
Ça m’a vraiment plu et donc je suis allé à une journée portes ouvertes proposée à l’Aa St Omer golf club (Pas de Calais) où j’ai pu m’initier au golf. J’ai trouvé ça génial et du coup, mes parents m’ont inscrit à l’école de golf où j’ai pu intégrer un petit groupe de 5 élèves. Au bout de 3 mois, j’ai fait mes premières compétitions club et j’ai attrapé le virus !

GP : Qu’est-ce que le golf t’apporte ? Pourquoi tu aimes ce sport ?

VH : Je suis passionné par ce sport qui m’a permis de faire des progrès dans tous les domaines : sur le plan physique, mental, technique, relationnel et social. Si j’ai fait tant d’efforts pour surmonter les difficultés liées à mon autisme, je crois que c’est grâce au golf. J’ai appris à gérer mes émotions, mes frustrations et à faire face aux difficultés.
Le golf, c’est comme une thérapie. Et même si c’est un sport difficile sur le plan mental et technique, il me procure énormément de plaisir et de satisfactions. Il correspond à mes besoins.
J’adore être au calme, dans la nature. Je peux jouer tout seul mais aussi avec les autres. J’adore voyager, découvrir des régions ou pays que je ne connais pas.
J’aime la compétition. Et quand je joue au golf, j’oublie ma différence.

 

 


Intégrer le top 100 amateur français et le top 10 mondial para-golf


GP : Comment vois-tu ton évolution, ton avenir golfique ?

VH : Avec mon BTS Comptabilité et mon permis en poche, je me consacre aujourd’hui à plein temps au golf pour aller vers le meilleur niveau possible.
Je suis actuellement 2 d’index, classé 700ème au mérite national messieurs (valide) et 32ème au WR4GD (ranking mondial para-golf).
Dans les 3 ans, j’aimerais intégrer le top 100 français amateur valide et le top 10 mondial para-golf.
Si j’arrive à atteindre ce niveau, je passerai les cartes du Pro Golf Tour (3ème division européenne) pour devenir joueur professionnel. Ensuite, je passerai le BPJEPS Spécialité Golf pour me consacrer à l’enseignement, en particulier du golf adapté pour les personnes autistes ou avec un handicap mental.

GP : Que conseilles-tu à des personnes autistes si elles veulent jouer au golf ?

VH : Je leur conseille d’aller essayer le golf avec un proche lors d’une initiation, ne pas hésiter à parler de leurs particularités afin que l’accueil se fasse dans les meilleures conditions. L’association GOLF ENSEMBLE POUR L’AUTISME dont je fais partie peut les aider et les accompagner dans cette démarche (contact : golfensemblepourlautisme@aol.fr ou 06 61 77 98 44).
Et si elles accrochent, rien ne les empêche de jouer au golf, seul ou en petit groupe, car c’est un sport qui peut vraiment être pratiqué par tous, qu’on soit autiste ou non.

Dans la même catégorie
Seve Ballesteros, 10 ans déjà...

Mon pèlerinage à Pedreña, une chronique de Ivan Morris

Notre ami irlandais Ivan Morris, un des plus grands spécialistes du golf – avec un handicap à un chiffre depuis 60 ans : qui dit […]

Hommage du Royal et Ancient

Seve Ballesteros, mort il y a 10 ans, toujours présent dans le cœur des golfeurs…

Le 7 mai 2011, Seve Ballesteros disparaissait à l’âge de 54 ans, vaincu par un cancer du cerveau diagnostiqué deux ans auparavant. Le R&A vient […]

tom weiskopf architecte golf
La chronique de Philippe Hermann

Tom Weiskopf, grand talent tout en discrétion

195 centimètres sous la toise, Thomas Daniel Weiskopf est, sans aucun doute, le plus grand architecte du golf contemporain… Quant à ses parcours, nombre d’entre […]

Seve Ballesteros Photo Harry How / Getty Images North America / Getty Images via AFP
La Chronique de Philippe Hermann

Le plein de Seve

Vendredi 9 avril, le Masters se rappellera que Seve Ballesteros est né ce jour-là, il y a 64 ans. Cette année, le souvenir est teinté […]

HISTOIRE DU GOLF FRANÇAIS, par Philippe Palli

Henri de Noailles, duc de Mouchy, président de la Fédération Française de Golf (1923-1940 et 1945-1946)

Après avoir présenté le rôle fondamental joué par Pierre Deschamps lors de la naissance du golf en France, Golf Planète vous propose de partir à […]

Histoire du golf français, par Philippe Palli

Yves Botcazou (1881-1953) : l’incroyable histoire du pro manchot de La Boulie

 » Il faudrait avoir quatre bras pour pouvoir faire quelque chose de bien  » avait lancé un jour Arnaud Massy. Sur la Lune certainement ! […]

reed getty SIMON BAKER / AFP / Getty
Chronique de Philippe Hermann

Patrick Reed, plus naïf que tricheur ?

Courte leçon de choses… Déplacer sa balle ne serait-ce d’un millimètre au golf, sans le dire, et c’est la honte. Rapporté au quotidien de chacun […]

Une chronique de Philippe Palli

Histoire (2ème partie) : Pierre Deschamps, le père du golf français

Golf Planète vous présente la deuxième et dernière partie de l’article que Philippe Palli a consacré à Pierre Deschamps, le père du golf français. Il […]

La voix du golf

Repose en paix, Peter Alliss ! par Ivan Morris

Je ne pardonnerai jamais au R&A d’avoir mis fin à son accord annuel avec la BBC pour diffuser une couverture télévisée en direct de The […]

GOLF ART

Hubert Privé : expositions itinérantes dans les golfs régionaux et projets toujours fous !

Hubert Privé est cet artiste passionné de golf dont les oeuvres formidables célèbrent avec talent, humour et beauté son amour toujours en fusion pour ce […]

Partenariat

Michel Rivière, un des premiers sponsors de Victor Perez, nous parle du champion, de golf et de son entreprise

Victor Perez va accomplir un rêve cette semaine : fouler le parcours d’Augusta, les clubs à la main, et jouer un Masters pour la première […]

ENTRETIEN

Christian Ledan nous livre ses souvenirs, ses projets, ses leçons de vie au moment de son départ de Canal+

Christian Ledan quitte Canal+ pour prendre sa retraite professionnelle. Autant le dire tout de suite, il va manquer comme des centaines de témoignages, lui rendant […]

HISTOIRE ET PHOTOS

Le Che, Fidel et le golf : révolution, sport et humour

Deux actualités nous ont plongés dans nos dossiers d’histoire pour tout savoir sur le rapport que le révolutionnaire cubain Che Guevara entretenait avec le golf. […]

HISTOIRE DU GOLF FRANÇAIS

Jean Gassiat (1883-1966) : au firmament du golf français

Dans notre rubrique « Histoire », Philippe Palli nous rappelle, cette semaine, l’extraordinaire carrière de Jean Gassiat, l’autre Biarrot et contemporain de Arnaud Massy. Sa longévité, son […]